Actus/Evènements

Stéphane Lambert, nouveau Président de Michel Creuzot

22 ans à la tête de l’entreprise Michel Creuzot, Christian Baudouin a vu évolué les collaborateurs, les associés, la profession comptable…
Aujourd’hui, les résultats sont mesurables : Michel Creuzot compte 11 sites, 150 collaborateurs, 13 associés et un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros.
Il passe le témoin, à Stéphane Lambert, 22 ans d’ancienneté chez Michel Creuzot, désormais Président.

Stéphane LAMBERT
Diplôme d’expert-comptable : 1995
Arrivée à Michel Creuzot : septembre 1996
Membre du CODIR : 2008
Président du CODIR : 2018

 

Il y a 22 ans, Stéphane Lambert est arrivé à Michel Creuzot. « Avec Christian Baudouin on s’est rencontré autour d’un café, on avait des valeurs communes et l’envie de s’associer pour partager une évolution ». En qualité d’expert-comptable, il a d’abord participé au développement de Michel Creuzot sur la région orléanaise. Il a ensuite entrepris un autre challenge qui est la reprise du cabinet de Pithiviers en 2005.

 

Il assure également la fonction de DRH depuis une petite dizaine d’années.
Membre du CODIR depuis 2008, Stéphane Lambert a également initié des évènements internes mémorables. Par exemple, la OUSD2P en 2011 où, dans le plus grand secret, les 10 associés de l’entreprise ont préparé un repas pour les 120 collaborateurs durant une journée de rassemblement de tous les sites.

Cliquez ici pour revivre l’événement !

On peut également citer le semi-marathon de Gien en 2010 : 216 personnes Michel Creuzot étaient présentes (collaborateurs et familles). Cet événement fut un succès et les fonds collectés ont été reversés à l’association Loir’Espoir Athlé. Cliquez-ici pour revivre l’événement !

 

En tant que vice-président du Groupement France Défi, depuis 2015, il est en charge des dossiers « Gérer » qui comprend notamment, la dynamique RH, la mesure des performances des cabinets et l’attractivité des cabinets d’expertise-comptable. « Gérer c’est avant tout s’intéresser aux richesses humaines de l’entreprise nées de son histoire et de ses valeurs ».

 

Quels sont vos objectifs en tant que nouveau Président du Comité de Direction ?

« Le président du CODIR représente avant tout le groupe des associés qui l’a élu.
Les associés déterminent ensemble la stratégie de notre entreprise en liaison avec les enjeux de notre profession et le cap que l’on souhaite atteindre.
Les objectifs sont donc collectifs, le rôle du président assisté des membres du CODIR est d’animer les différents services du cabinet; leur donner les moyens nécessaires pour réaliser leurs missions, administrer et gérer notre entreprise, optimiser continuellement son fonctionnement. Les associés, sous la présidence de Christian BAUDOUIN, ont élaboré un plan d’action dont l’échéance coïncide avec les 100 ans du cabinet.

En acceptant ce rôle de leader, je m’engage donc à poursuivre ce plan d’action et à insuffler une dynamique positive à l’ensemble des collaborateurs, pour atteindre tous ensemble nos objectifs. »

 

Quelle évolution pour l’entreprise Michel Creuzot ?

« L’émergence des nouvelles technologies, la digitalisation vont transformer les besoins et les envies de nos clients, nos méthodes de travail et faire évoluer nos missions. Comprendre et accepter cette inévitable mutation est primordiale; s’y adapter et répondre aux nouveaux enjeux de nos clients seront vitales.

 

Notre appartenance au groupement France DEFI est un atout majeur pour aborder cette mutation. De nombreux groupes de travail se réunissent régulièrement pour envisager des solutions pragmatiques. La devise du groupement n’a d’ailleurs jamais été autant d’actualité :

« SEUL ON VA PLUS VITE, ENSEMBLE ON VA PLUS LOIN ».

 

Ensemble, nos clients, nos collaborateurs et nos sites devront grandir et évoluer dans cette nouvelle ère numérique où les données (datas) seront une nouvelle force.
Savoir les « raffiner » pour restituer de la valeur ajoutée, du conseil visible, des expertises pertinentes et régulières nous permettra d’être en connexion continue avec notre client, de viser un panel de services élargi pour sa plus grande satisfaction.

 

Finalement, nous avons une chance inouïe de vivre et de participer à la transformation inéluctable de notre métier »

 

Stéphane LAMBERT

10/04/2018 -

Partager cet article